Epicentre ]h[

Stacks Image 5
L'ensemble]h[iatus est un ensemble international de musique nouvelle créé en 2006 à l'initiative de la violoncelliste Martine Altenburger et du percussionniste Lê Quan Ninh.

Modulaire et à géométrie variable, sa particularité est que ses membres possèdent à la fois une expérience en tant qu'interprètes et en tant qu'improvisateurs.

Les projets que présente cette formation reflètent pleinement cette réalité : plus que d'interpréter des pièces du répertoire du XXème et XXIème siècle, il s'agit pour l'ensemble de proposer des parcours mêlant pièces écrites et improvisations dans une oscillation permanente entre les deux disciplines mettant en valeur les cohérences ou les ruptures de pratiques artistiques que l'on considère trop souvent comme antinomiques. Les expériences longuement éprouvées de l'interprétation et de l'improvisation fondent la vision singulière de la musique contemporaine que l’ensemble veut partager : une musique ne venant pas seulement de celles et ceux qui l'écrivent mais aussi de celles et ceux qui la jouent, qui sont, en quelque sorte, chaque jour sur le terrain du sonore, qui en éprouvent les transformations dues à une patiente proximité avec le matériau musical et l'instrument.

Interpréter / Improviser

Pour chacun des membres de l'ensemble]h[iatus, interpréter et improviser sont deux disciplines essentielles se nourrissant l'une de l'autre et entre lesquelles ils se tiennent en tant qu’artistes.

Les oscillations qui permettent ce travail ne décrivent pas une hésitation mais plutôt l'affirmation qu'un art musical véritable se situe dans le hiatus entre les deux disciplines. Dans ce hiatus il n'y a pas seulement un questionnement esthétique et artistique mais il y a aussi et surtout les personnes qui le vivent. Ils/elles affirment finalement une fierté d'être musicien(ne)s c'est à dire d'être au service de la musique qu'elle provienne d'une écriture ou qu'elle provienne de leurs propres capacités à construire dans l’instant avec du son et du silence. Ces oscillations - ces explorations d'un entre deux - deviennent pour eux la musique elle-même.